L’apnée du sommeil : mon expérience personnelle

apnee du sommeilIl a été déterminé après examen que je souffrais de l’apnée  du sommeil,  ce qui se voit par des arrêts plus ou moins prolongés de la respiration, et rend le sommeil plus léger, et par le fait, moins réparateur. Ce qui a des conséquences sérieuses sur notre qualité de vie : fatigue le jour, au volant, au travail et les risques et dangers que cela peut occasionner.

Tout un handicap, et pour le corriger, mon docteur m’a prescrit un masque spécial  qui apporte l’air frais selon un débit déterminé et qui doit au convenir  au besoin du sujet.  Pour certaines personnes l’adaptation peut être facile et apporte un bien-être réel et appréciable.  Pour ma part, je fais partie des personnes  qui ont de la difficulté à  le supporter !

Il  m’a fallu essayer plusieurs modèles de masques pour en avoir un qui devenait convenir.  Au bout d’un an et demi, plusieurs difficultés d’adaptation et d’ajustements m’ont compliqué la vie, pour ainsi dire. Une infection aux gencives s’est développée durant cette période ainsi que divers malaises associés au port du masque. On m’a proposé divers traitements, quelques-uns dispendieux,  dont une opération à la mâchoire.  Sauf que je n’avais vraiment pas le goût de passer sous le bistouri. Il y avait sûrement d’autres  solutions. Finalement, dans tout cet imbroglio compliqué, j’ai cessé de porter mon masque  spécial.  J’avais l’impression d’être en vacances !

Condamnée à vie !

L’expression est plutôt juste. Un diagnostic d’apnée du sommeil, c’est pour la vie. Du moins, selon les connaissances scientifiques actuelles sur le sujet.  J’ai donc subi un autre examen dont les résultats seront connus la semaine prochaine. J’accepte, pour ne pas écrire me résigner, ma situation sans faux espoir et avec anxiété.

Pour ma part, je considère ce masque spécial comme une béquille, mais également comme un support essentiel, même si je voudrais en être dispensée. Je suis consciente que c’est une maladie sérieuse, que les arrêts prolongés causés par l’apnée du sommeil peuvent conduire à la mort.  Je me considère privilégiée qu’il existe des solutions pour corriger cette anomalie. Je souhaite néanmoins que la science crée des appareils plus faciles à utiliser,  à supporter pour une qualité de vie à laquelle je tiens.

Réjane  Boisseau

——————————————————————————————————————–

Reportage vidéo sur le traitement de l’apnée du sommeil. Il s’agit d’extraits de l’émission « Ca se discute Jour après Jour »* qui présente ce problème de santé, un des principaux traitements ainsi que les bénéfices et les difficultés qu’il peut occasionner.

*Ça se discute jour après jour est une émission de télévision française diffusée sur France 2 de 1994 à 2009 et présentées par Jean-Luc Delarue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>