Acheter ou louer un condominium : outil de calcul de l’Autorité des marchés financiers

L’Autorite des marchés financiers (AMF) revêt plusieurs rôles. L’un deux est celui de conseiller les citoyens sur leurs choix d’investissement et de les aviser de toute nouvelle règlementation. Sur le plan de l’immobilier, l’AMF met à votre disposition un outil de calcul, une «calculette», comportant deux onglets «Achat» et «Location» qui vous permettent de faire une comparaison immédiate des deux modes. Lire la suite

L’achat d’un condo : l’Internet nous facilite-t-il la vie?

Nous le savons, le marche de l’immobilier connait une croissance au Québec. Et la pléthore de nouveaux outils sur Internet ne vient que le démontrer.  Trois des grandes banques canadiennes ont développé des applications pour les téléphones intelligents. Et les courtiers en ligne comme duproprio.com ont révolutionné la façon de rechercher une propriété. Ces sites permettent de voir les différents condo en vente, à partir de plusieurs critères comme le nombre de chambres, le prix, le quartier, etc. L’internaute a également accès aux dernières offres de vente. C’est instantané et efficace car le contenu est publié sur internet au moment où l’information arrive. Lire la suite

La copropriété : une choix qui se prête bien à la réalité d’aujourd’hui

« Pour les personnes désirant devenir propriétaires de façon abordable dans un centre urbain, les copropriétés demeurent une bonne option. » Brian Hurley, président du conseil et chef de la direction de Genworth Canada, compagnie d’assurance d’hypothèques. Lire la suite

Le saviez-vous? L’investissement immobilier est plus rentable que la bourse

Ohé ohé investisseurs!

L’achat d’un condo peut vous procurer un gain de 300 % sur dix ans. Comment cela est-il possible? C’est « l’effet de levier » procuré par l’hypothèque et le loyer que l’on n’a pas à payer. Comme l’explique LesAffaires.com, quand on achète un condo à l’aide d’un prêt hypothécaire, le gain en capital s’accumule dès la première année sur la valeur totale de la propriété.

Cela signifie que le rendement est beaucoup plus élevé la première année, parce que l’on profite du rendement de toute la valeur du condo, même si l’on n’a investi qu’une petite mise de fonds.

Supposons  une hausse du prix des condo de 1,9 % par an pendant dix ans, ce gain se calcule dès la première année sur la valeur totale du condo et non seulement sur la mise de fonds. Donc si le condo a coute 217 500 dollars, le nouveau propriétaire fera donc 4 133 dollars dès la première année, soit un rendement de 23% en un an! On bat facilement le rendement habituel de la Bourse.

Pour profiter de ce rendement, cependant, il faut conserver son condo un certain temps, pour amortir les frais de courtage. Et même si le rendement est faible, il s’applique au total de l’investissement (capital et emprunt). Venez en savoir plus, le 15 mai prochain à midi. Notre conférencier invité vous exposera les différents scénarios d’achat et de location. Appelez vite, les places sont limitées! RSVP (450) 681-2600

condo pour retraités

Laval mène le bal. Le saviez-vous?

La copropriété (ou le condo) connaît une croissance explosive depuis ces dernières années. Au cours de 2011, c’est la seule forme de logement dont le nombre de transactions a augmenté à l’échelle du Québec, selon la Fédération des chambres immobilières (FCIQ) et dont les ventes n’ont pas reculé une seule fois depuis 2001.


Où observe-t-on la plus grande augmentation des ventes? C’est Laval qui mène le bal avec une croissance de l’ordre de 17%.  Ce qui n’a rien de surprenant puisque la construction résidentielle constitue un plan important du développement économique de Laval.

Vous considérez l’achat d’un condo à Laval? Venez poser vos questions à notre conferencier)invité en planification financière qui saura vous conseiller suivant vos besoins et votre situation. Rendez-vous le 26 septembre! Les places sont limitées.

Investir dans l’immobilier? Il n’est jamais trop tard.

Les baby-boomers auraient souhaité faire davantage d’investissement dans l’immobilier en vue de planifier leur retraite. Du moins, c’est ce qui se dégage d’un récent sondage* mené pour le compte de la Banque de Montréal. Ils sont 35%, 1 personne sur 4, à dire qu’ils auraient opté pour l’achat d’une propriété comme type de placement.

C’est un message qui resonne au sein de la population des « jeunes » babyboomers. On qualifie cette génération de « sandwich ». Ils ont entre 45 et 64 ans et autre chose à penser que leur retraite. Peut-etre qu’ils envisagent d’emménager dans une résidence plus petite à leur retraite. Mais à quel titre, locataire, proprietaire?

Le RQRA (Regroupement québécois des résidences pour aînés) a mis au point un questionnaire pour faciliter le choix de la résidence qui convient vraiment à ses besoins, à son budget et à son style de vie. Il tient compte de nombreux critères. Le groupe Jalfid organise une conférence sur le sujet, le 15 mai prochain à midi. Le planificateur financier invité nous présentera des scénarios d’achat et de location. Ce sera l’occasion de poser vos questions et de vous accompagner dans votre réflexion. Alors ne tardez pas, les places sont limitées!

Appelez au (450) 681-2600

condo pour retraité

*effectué par Léger Marketing du 30 janvier au 2 février 2012, auprès d’un échantillon de 930 adultes canadiens âgés de 45 ans et plus.

 

 

L’apnée du sommeil : mon expérience personnelle

apnee du sommeilIl a été déterminé après examen que je souffrais de l’apnée  du sommeil,  ce qui se voit par des arrêts plus ou moins prolongés de la respiration, et rend le sommeil plus léger, et par le fait, moins réparateur. Ce qui a des conséquences sérieuses sur notre qualité de vie : fatigue le jour, au volant, au travail et les risques et dangers que cela peut occasionner. Lire la suite